A méditer !

Adaptetavie.com

cloud-988864_1920.jpg

A écouter

 

A lire

J’ai longtemps critiqué les sites de rencontres : « faudra vraiment que je sois désespérée pour m’y inscrire », « de toutes façons, ça marche pas », « c’est tellement nul de devoir rentrer dans des cases » etc. Mais bon, quand on rejoint le marché des célibataires, qu’on a plein d’amour à donner et comme les bals populaires n’existent plus vraiment, c’est un bon moyen pour créer du lien ! Difficile de choisir lequel tant ça fourmille…payant ? gratuit ? orienté plan Q ? ou plutôt planplan ? Allez, je me lance car « qui ne tente rien, stagne ». J’opte pour celui avec le caddy que j’ai critiqué pendant des années : « franchement, c’est abusé de représenter l’homme comme une marchandise ! », « en plus, je déteste les supermarchés ». Je réalise avec le sourire que c’est très second degré. Le côté mercantile est très assumé, on se croirait sur des ventes privées de marques de fringues, bien joué les concepteurs. Tu crois que t’as acheté un pull et hop tu te retrouves avec un jules, ils sont forts ! Ici, on ne lésine pas sur les étiquettes (normal pour un supermarché, vous me direz !) : « poilus », « tatoués », « poètes », « trappeurs »… Bon, j’accepte le délire et me constitue un profil, la vitrine qui doit allécher. Plein de cases et de questions : les habituelles « âge-taille-poids », faut savoir qu’il faut se situer dans une fourchette de 30 – 115 kg, en-dessous et au-delà, tu ne pourras pas adopter désolée. Bon j’arrête avec mes sarcasmes, je suis là alors je joue le jeu. Je choisis quelques photos, mais lesquelles sachant qu’il y a à peu près 50 nuances d’Odré ?! Pareil pour le descriptif, que dire quand je change d’avis toutes les 12 minutes, quand j’aime mille choses ? Pas facile de rester sobre et attractive ! Parce que c’est bien l’idée, faut que ça soit vendeur…j’ai fait quelques études de communication donc je bricole 2/3 phrases accrocheuses puis je valide. Et, je pars faire les courses. Ça me rappelle quand je faisais des cornes aux catalogues de Noël ! Je me balade dans un Toys’R’us virtuel pour les grand.e.s ! On peut même remplir des critères précis genre « mec drôle mais pas lourd qui est romantique mais pas nian nian, à la fois viril et féministe ». Ce qui me rassure c’est que les « produits » ont l’air normaux, bon c’est sûr que les serial-killer et pédophiles ne vont pas mettre une photo d’eux avec la bave qui coule ou un descriptif du style « j’aime bien renifler les ptites culottes ». Non c’est fou, y a plein de mecs qui ont l’air d’avoir les mêmes goûts que moi, le hasard fait bien les choses…ou les algorithmes peut-être. On n’aurait pas imaginé en 1958 quand on se mariait avec la fille des voisins ou la nièce du patron que 60 ans plus tard on pourrait rentrer des données dans une machine pour trouver l’élu de son cœur. Le progrès est incroyable ! Et puis, y a plein de fonctionnalités surprenantes, on peut voir ses rivales…en gros, celles qui dragouillent le mec dont on reluque le cul…rriculum vitae. Une riche idée pour organiser les combats de boue ou se renseigner sur d’éventuelles MST ! Le service consommateur avant consommation. Et puis, si en discutant on découvre des détails pas reluisants sur ledit produit, on peut le refiler aux copines. Un site pragmatique et altruiste ! Je reçois des « charmes » et des « mots doux », ça change des « t’as pas un 06 » ou « Eh mademoiselle, t’es bonne ». Je gagne même des points, ils s’affichent et clignotent pour m’encourager ! Tiens, je me demande s’il faut envoyer des commentaires après les rencarts : « Êtes-vous satisfait de votre produit ? », « Comment évalueriez-vous la qualité ? »…un genre de TypeAdvisor…ça ferait gagner du temps quoi ! Bon, plus sérieusement, en 2018 faut être ouvert.e à tout, le coup de foudre, je l’ai vécu, la belle histoire d’amour, on l’a racontée…malgré tout, ça n’a pas duré toute la vie « pour le meilleur et pour le pire ». Cubidon ouais ! Si j’arrête de me croire princesse dans son donjon qui attend son preux chevalier aux cheveux longs, je peux me laisser surprendre… D’ailleurs, j’en connais plein qui ont tissé de douces étoffes après s’être rencontrés sur la toile ! Allez, ok, j’autorise artichaut55 à me parler…un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humilité.

2 réflexions au sujet de “Adaptetavie.com”

  1. Yes, bravo Audrey ! Mon frère n’aurait probablement jamais rencontré sa super nana sans ce site, lui travaillant pour Essilor et elle violoniste … Et ça fait bien 5 ans que ça dure !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s