A méditer !

En 2019, j’arrête…

cat-181607_1920.jpg

A écouter

 

A lire

Plus que quelques heures avant de faire sa liste de bonnes résolutions… Comme si le fait de modifier le calendrier amenait forcément des changements. Mais est-ce que le 1er janvier 2019 sera si différent du 31 décembre 2018 ? Entre les régimes, les arrêts tabac, les inscriptions dans les salles de sport…ça fait beaucoup de promesses ! Alors pourquoi ne pas simplement décider de se foutre la paix ? En 2019, JE ME LÂCHE LA GRAPPEEEEEEEE ! C’est vrai quoi, arrêtons de nous flageller. La société le fait déjà bien assez pour nous. Toutes ces injonctions qu’on entend et qu’on s’inflige chaque fin d’année, ça fait beaucoup pour nos petites épaules, non ? Déjà, on sort d’une gastro, on est cernés alors que ça fait 8 jours qu’on est en vacances, on se force à écouter les histoires remâchés de l’oncle truc, on passe des heures assis soit dans une voiture, soit derrière une table où s’entassent coquilles d’huîtres, serviettes en papier déchiquetées et papillotes scintillantes, on a froid aux os et on est carencé en vitamines D. Alors, de grâce, pas plus de souffrance ! Accordons-nous du bon temps. De toutes façons, on les tiendra pas ces promesses alors autant être honnête. Si on a vraiment envie de se débarrasser d’une mauvaise habitude ou fréquentation, pourquoi attendre les fêtes de fin d’année ? J’ai pas l’impression qu’en jetant tous les éphémé-ridés, une nouvelle page apparaîtra. Alors moi je décide de continuer à me faire du bien. De m’apporter de la douceur, de (me faire) rire, de faire des excès dans la joie et la bonne humeur. Les médias puissants, les chefs frustrés, les docteurs alarmants, les parents stressés nous clament déjà « fais pas ci, fais pas ça » alors moi je choisis de justement faire ce que je veux, comme je l’entends, que ça plaise ou non. Dans la limite du respect disponible évidemment. Et comme j’aime partager, j’enjoins tout le monde à en faire de même. Parce que je trouve ça tellement mieux de se faire couler un bain plutôt que de se pincer les bourrelés avec indignation, c’est vraiment bon de faire une grasse matinée sous une couette chaude plutôt que d’aller faire un footing sous la bruine, c’est chouette de raconter des histoires plutôt que de faire ses comptes, une bonne raclette fédère plus qu’une soupe aux brocolis. Je ne crois pas que ma mission sur terre est de me tuer à la tâche, de me dévouer corps et âmes à mon prochain ou de subir les catastrophes climatiques. Je suis plutôt là pour m’amuser, pour aimer, pour créer, pour réaliser comme c’est cool d’être vivant.e alors moi franchement que ce soit la St Glinglin ou la semaine des quatre jeudis, je jOUIs ! Bon, la voici ma liste : En 2019,

J’arrête de me mettre la rate au court-bouillon.

J’oublie les deadlines.

Je détourne l’autorité.

Je me rie du danger.

J’accepte l’idée de ne pas être parfait.e.

Et surtout, surtout, j’arrête les listes de tâches !

 

Et pour vous, ce sera quoi ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s