Ondes sensibles

La FIV c’est chic 

fiv.jpg

A écouter

A lire

Un bout de temps que j’en avais pas parlé… Et en discutant avec une amie on s’est fait la réflexion que cette pratique touchait de plus en plus de nos copains. Par contre, c’est toujours murmuré, soufflé du bout des lèvres, certains ont le rouge qui montent aux joues comme s’ils avaient fait une bêtise. Moi même j’avais ressenti cette injustice : « pourquoi moi ? », cette frustration de ne pas être « comme tout le monde ». Alors, il faut savoir qu’aujourd’hui 1 couple sur 10 a besoin de la procréation médicalement assistée. Donc on n’est pas si marginaux ! J’ai raconté mon expérience dans PMA quoi ?! mais je n’avais pas parlé de l’avant. Quand on vous dit : « bon, va falloir accepter la situation et vous faire aider ». C’est vrai qu’on se doutait que quelque chose clochait car faut dire qu’on mettait vraiment du coeur à l’ouvrage si je puis dire ! Ma première réaction a été : « jamais d’la vie », « ça, c’est pas pour moi », « ils doivent se tromper », « ah ces médecins qui veulent tout contrôler »…vous voyez le tableau !? Et puis, je me suis calmée, j’ai fait une réunion avec moi-même et j’ai fini par accepter. A partir de ce moment-là, j’ai fait confiance au corps médical, j’ ai attrapé la main qu’on me tendait même si elle était recouverte de latex. Puis, j’ai regardé C’est pas sorcier sur la fécondation in vitro et ça m’a rassurée. Évidemment, ça n’a pas été Disneyland non plus, faut pas se leurrer. J’ai gratté mon tatouage « garantie sans OGM » et je me suis shootée aux hormones, j’ai jamais testé les drogues dures (jte jure papa!) mais j’imagine que c’est un peu pareil : des sniff et des piqûres. Une bonne défonce pour un ptit Alphonse. Je flottais, à la fois hyper excitée et complètement lessivée du style un paresseux en rut. Pour me motiver, j’imaginais que je m’injectais des feux d’artifices colorés et ça marchait. Le tout est de penser au sens de tout ça. D’accord, j’aurais voulu être enceinte après quelques galipettes et sans éprouvette mais au moins je pouvais arrêter de faire le poirier après chaque coït ! Faut-il s’inquiéter que tant de couples doivent consulter ? Y a-t-il une conspiration pour le contrôle des naissances ? Est-ce que les gens sont trop paniqués et ont besoin d’être accompagnés même pour niquer ? Y a matière à discussion. En attendant, j’ai des copines lesbiennes qui ont deux beaux enfants grâce à la science et plein de copains hétéros qui ont vite oublié le long parcours des infertiles en voyant leur enfant naître. Non, ce ne sont pas des bébés-robots, ils sont comme les autres. Certains disent même qu’ils sont en meilleure santé que ceux conçus naturellement, d’autres qu’ils ont été encore plus désirés. Ben ouais c’est vrai qu’en plusieurs mois voire années de PMA, on a 1 000 fois le temps de changer d’avis ! Alors, aujourd’hui, même si mon projet a évolué, j’ai envie de chanter que « la FIV , c’est chic ! » et d’encourager tous les futurs parents qui passent par là car le plus important est le désir de transmettre la vie. Bravo les copains ! Et n’oubliez pas d’écouter Radio Fiv, la radio qui détend les ovaires…

 

3 réflexions au sujet de “La FIV c’est chic ”

  1. Salut « Odré »
    J adore ta radio et tes articles !!!
    Merci pour tes coups de gueules, tes mots posés et ta joie transmises (si si si…) même qd tu nous parles de tes coups de cafards, j ai le sourire qui pointe en me disant que tu as bien raison !
    Je t embrasse bien tendrement
    Valerie du 2eme coeur (j aime bien ce surnom en fait )

    Envoyé de mon Galaxy A3 2017 Orange

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s